Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Trump pyromane au Moyen Orient ?

Le président des États-Unis Donald Trump a déchaîné tous les démons au Moyen Orient avec la décision absurde de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, à contre-courant avec l'opinion publique internationale et avec les accords de paix  entre le gouvernement sioniste et les autorités palestiniennes.

Cette mesure du chef de la Maison-Blanche implique le transfert de l'ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, un processus qui pourrait prendre des années selon ce qu'ont reconnu des sources du département d'état.

Il s'agit d'un thème qui faisait l'objet de commentaires depuis plusieurs semaines et au sujet duquel plusieurs gouvernants , organisations et personnalités avaient lancé des mises en garde en raison des graves conséquences que cela pourrait avoir dans une zone de la planète très inflammable où le fantôme de la guerre est toujours présent.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, avait lancéun appel à la prudence et son envoyé spécial dans la région, Nickolay Mladenov, a signalé que l'avenir de Jérusalem ne peut être négocié qu'avec Israël et la Palestine côte à côte.

Pour sa part, la Chine a exprimé dans un communiqué, son inquiétude pour un regain des tensions alors que le chef de la diplomatie du Royaume Uni, Boris Johnson a indiqué que Londres ne suivra pas Washington dans ce pas.

La Palestine réclame Jérusalem-Est comme la capitale de son futur état et n'importe quelle mesure visant à rejeter cette possibilité ferait table rase définitivement de toutes les négociations pour instaurer la paix, ce que Trump n'arrive pas à comprendre.

Durant sa campagne électorale, le président des États-Unis avait promis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et les apports financiers qu'il a reçus en échange de cette proposition ont été nombreux.

Le milliardaire sioniste Sheldon Adelson et sa femme, propriétaires de casinos à Las Vegas, ont donné 80 millions de dollars aux républicains au cours de la campagne et 35 millions supplémentaires spécifiquement pour contribuer à l'élection de Trump ainsi que 4 autres millions pour organiser sa prises de possession.

Plusieurss sourcesindiquentr que Shledon fait pression sur Trump afin qu'il accélère le transfert de l'ambassade à Jérusalem.

Il y a quelque chose qui attire l'attention et c'est que l'annonce sur Jérusalem intervient à un moment où Trump est plus enlisé dans les enquêtes sur des irrégularités aux élections qui l'on porté à la présidence, raison pour laquelle l'on ne peut pas écarter la possibilité qu'il s'agisse d'un rideau de fumée pour détourner l'attention tant aux États-Unis qu'à l'étranger.

Cependant, plusieurs réactions ont été catégoriques comme celle du président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, qui a mis l'accent sur une éventuelle rupture de relations avec Israël si les États-Unis continuent à appliquer ce plan.

Les autorité´es palestiniennes ont qualifié d'intolérable la décision de Trump et d'autres voix s'élèvent pour lancer des mises en garde sur le fait qu'elle provoquera la colère des musulmans car Jérusalem abrite de nombreux sites qu'ils considèrent comme sacrés.

Le seul qui se frotte les mains est le premier ministre sioniste, Benjamin Netanjahou qui verrait dans une guerre un moyen d'étouffer les scandales de corruption dans lequel il est plongé, sans oublier, bien sûr, les fabricants et les vendeurs d'armes pour lesquels la mort est une affaire juteuse.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4105449

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3914
  • Aujourd'hui: 1339
  • En ligne: 165
  • Total: 4105449